Amnésie à géométrie variable des formulaires d’enregistrement

Non à la marchandisationOn ne peut pas en vouloir aux webmestres de mettre des outils de vérification des formulaires mis à disposition sur leur site. Une vérif de la forme de l’adresse de courriel, une captcha pour planter les robots de spams, ok, ok.

Bon sauf qu’avec les doigts boudinés du matin et les yeux piquants du soir, il n’est pas rare de foirer sa frappe et donc de se faire remonter les bretelles par le formulaire : « Formulaire incomplet », « les champs mots de passe ne correspondent pas », « il n’y a pas de compte avec cet identifiant »… et hop retour sur un formulaire qui montrent les champs qu’on a incomplétés.
Merci les gens de ne pas nous obliger à retaper tout ce qu’on a mis de correct, c’est déjà ça de pris. Tout non?

Par exemple chez mon dealer d’eau, lorsque je crée un compte, il me propose aussi de choisir si je veux qu’il balance mes données persos à d’autres filiales et partenaires et si je souhaite me faire spammer par une lettre d’information dont le but est généralement de me foutre les jetons sur mon abonnement pour me proposer des options « d’assurance ».
Étonnement, bien qu’ayant coché non, si je me gourre dans le formulaire, ces options sont systématiquement remise à leur valeur par défaut « Oui » bien que je les ai coché « Non ».

same client capt again

same client capt again

S’il mémorise mes autres choix et pas ceux-là ça ne peut pas être un hasard. Y a juste une part de code qui n’est pas implementé pour ces deux options. Comme les gars ce sont cassé la tête pour les mettre aux autres options du formulaires, ou se sont des poissons rouges qui bâclent leur boulot ou se sont des manipulateurs. Comme les gars ce sont amusés à styliser cette partie du formulaire, je crois qu’on peut invalider l’hypothèse de la maladresse.
Le procédé est d’autant plus pervers qu’elles sont hors champs du formulaire principal. Donc en cas d’erreur on corrige vite fait, on fonce à la validation et pouf on a de bonne chance de rater la remise à Oui des options « mercatiques » puisque toutes nos autres bonnes saisies (y compris le mot de passe) ont été conservées.
Il faudra bien qu’un jour on considère ce type de pratique de manipulation comme des formes de délinquance et d’abus de confiance.

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Médiologie (Sciences de l'information et de la communication), Quotidien, Usages, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *