#jelispaslesresultats parce que… Ils ne veulent pas savoir et le font savoir

… j’irai dépouiller et c’est bien plus amusant de prendre d’abord la température de son petit coin du monde pour voir ensuite ce qu’il représente à une plus grande échelle.

Je suis d’ailleurs pas le seul, www.letelegramme.com

Retirer sans risque

Retirer sans risque

propose d’autres motivations twittées sur le sujet.

J’adhère notamment à celle sur les neufs mois de patience.

Pour rappel : “dépouiller” c’est quand même vâchement proche de “épouiller”

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Dadas, Médias, Politique, Récré. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à #jelispaslesresultats parce que… Ils ne veulent pas savoir et le font savoir

  1. Pour “auto-commenter” le retour d’expérience:
    Amusant de constater en arrivant au bureau de vote sans infos, que sur ce coup là aussi je ne suis pas tendance. À 19h55, alors que le bureau n’était pas encore fermé, les scrutateurs en devenir commentaient à mot couvert les résultats qu’ils avaient été voir sur les sites “frontaliers”. Et puis le dépouillement a commencé. Entre deux paquets d’enveloppes, il y avait aux tables des consultations frénétiques de smartphone où l’on se montrait son appli 20 minutes, son streaming vers une chaîne de télé. Du coup à l’enveloppe suivante, les commentaires se faisaient autour de “notre table est (ou n’est pas -plus rarement-) dans la tendance?”.
    Pour ma part je continue à considérer que c’est bien dommage car d’une certaine manière, ceci induit une vérification de l’appartenance à la norme nationale avant de nourrir l’originalité et l’identité locale et derrière ce processus, il y a celui du conformisme. En sachant la surprise, on renonce à l’aventure. En renonçant à l’aventure on esquive la découverte et on sombre dans l’ennui. Mais ce n’est qu’un point de vue.

Répondre à Mabillot Vincent Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *