Quand la police est libre, elle est libertine

Tester la police Libertine

La police Libertine ? Osez le test

En vérité rien de coquin au-delà du titre aguicheur, en faisant un peu de rangement et de mise à jour dans mes polices, je n’ai pas résisté une fonte que je trouve plutôt élégante pour remplacer la triste Time News Roman : Linux Libertine

Développée initialement par Philipp H. Poll, cette fonte se veut d’une qualité typographique moderne adaptée à la diversité des supports et des outils d’édition. L’auteur constatant qu’il était difficile de trouver des polices libres répondant à des critères d’exigences internationales et scientifiques s’est lancé dans ce projet.
Pour les anglophones et les germanophones, le site source explique en détail les caractéristiques des glyphes.

Parmi les utilisateurs de renom, on trouvera notamment Wikipédia qui utilise Linux Libertine pour son logo.

Pas besoin d’être sous Linux pour l’utiliser, il suffit de récupérer l’archive sur DaFont  ou mieux, sur le site qui lui est dédié : http://linuxlibertine.org.  On la trouvera dans différents formats adaptées aux types d’utilisation poursuivis.

La fonte est sous licence OFL (Open Font Licence) et GPL3, donc peut être modifiée si redistribuée avec la même licence.

Au passage j’en profite pour dire que j’ai ajouté dans la rubrique des liens/logiciels libres (rubrique infographie), les liens vers Dafont (avec un réglage permettant d’afficher par défaut les dernières polices libres téléchargeables), ainsi que vers OpenFontLibrary, un autre site dédiée à la distribution de fontes.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Astuces, Dadas, Logiciels Libres, Médias, Récré, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *