Conférence : T’es toi quand tu cliques?

Cette conférence propose d’interroger nos adhérences à l’utilisation de certains services en ligne ou outils et systèmes numériques, en particulier ceux proposer par les GAFAM. En partant notamment du constat que les organisations anti-capitalistes utilisent pratiquement toutes les services proposés par cinq des plus grosses capitalisations du monde, nous nous tenterons de nous demander pourquoi ils utilisent les outils de leurs ennemis et est-ce que ces outils n’ont pas un impact sur la construction de leur pensée et de l’organisation de leur lutte et de leurs revendications.

Retrouvez ici le plan de cette conférence et le diaporama de sa présentation.

(il s’agit là du plan de la conférence qui sera, je l’espère compléter plus tard avec les liens et illustrations présentées dans le diaporama)

Le diaporama:

Titre : T’es toi quand tu cliques ?

Conférence présentée par Vincent Mabillot
Université Populaire Pays Viennois – 11 avril 2019 Villette-de-Vienne

Présentation de l’intervenant

Vincent Mabillot, Maître de conférences, Université Lumière Lyon 2, Équipe de recherche MARGE, responsable de la Licence Pro CoLibre, Libriste entre autres choses (genre candidat occasionnel pour le Parti Pirate)

Exemple de départ : La gafamisation des anti-capitaliste

Études en cours : Les anti-capitalistes utilisent assidument les technologies et les services des plus entreprises du numérique, les GAFAM (Fernandez, Mabillot, Vercher 2018)

FERNÁNDEZ VICENTE, A., Vincent, M., & Vercher, E. (2018). Digital dissonance among anti-capitalists organizations: between defeat of symbolic power and pragmatic submission. ESSACHESS – Journal for Communication Studies. Retrieved from https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01913074
  • En communication visuelle et réseaux sociaux : Adobées et Facebookées
  • Émancipé numériquement côté site web : Drupalisées, spipisées, wordpressées et Joomlassées
  • Mais en situation de conflit apprennent vite à leur dépend que ça peut-être préjudiciable

Qui sont les GAFAM ?

Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft

5/10 des plus grandes capitalisations mondiales
>90 % des environnements des appareils numériques (Windows, IOS, Androïd, Kindle …)
En savent bien plus sur chaque habitant de la planète que la Stasi n’en savait sur les dissidents
Décident des modèles économiques et technologiques
Imposent leur vision du monde (entre capitalisme et transhumanisme) aux profits de leurs intérêts économiques et individuels
Pourquoi les orgas anti-capitalistes les utilisent alors?

Hypothèses

Parce qu’elles dépendent de spécialistes qui n’utilisent que ça
Parce que leurs services sont pratiques et nous font gagner du temps
Parce que les audiences sont chez eux
Parce que nous n’aimons pas le numérique

L’épate des experts (H1)

Culture d’experts :
Graphistes = Mac = Adobe
Webmasters = Code = Linux = CMS Libre (Drupal, Spip, Joomla, WordPress …)

Les services sont pratiques et bien faits (H2)

Et « gratuits » car:
Perte du contrôle (et de la propriété de nos données)
Profilage
Réduction des possibilités
Liens de dépendance à l’appropriation de notre patrimoine numérique

À le client est toujours roi ! (H3)

Faut-il s’installer sur les réseaux parce que l’audience y serait captive ?

Numérique mon désamour

Il est surtout
incontournable à cause de la dématérialisation
Infirmant par disqualification cognitive
Désocialisant si on résiste à l’injonction

Les GAF’AMis ?

Ne pas oublier que leur but est de rendre captif, isolé et sans recul

Le prix de l’émancipation ?

Investir du temps et de l’argent (un petit peu)=> exemple wikipédia, osm
Ne pas confondre médiatisation et communication
Penser le numérique comme on pense notre santé et notre alimentation

Quelques ressources complémentaires

Blog Stéphane Bortzmeyer: Les limites de la déGAFAisation individuelle, Adresse : https://www.bortzmeyer.org/degafaisation-individuelle.html
FERNÁNDEZ VICENTE Antonio, Vincent Mabillot et Vercher Elizabeth, 2018, « Digital dissonance among anti-capitalists organizations: between defeat of symbolic power and pragmatic submission »,. (recherche une revue). Adresse : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01913074
Pourquoi un ordinateur dure-t-il en moyenne quatre ans?, 2012, leparisien.fr. Adresse : http://www.leparisien.fr/high-tech/pourquoi-un-ordinateur-dure-t-il-en-moyenne-quatre-ans-29-05-2012-2022388.php
Roberge Alexandre, 2016, « Logiciel libre contre licencié : la bataille économique »,. Thot Cursus. Adresse : https://cursus.edu/articles/35502/logiciel-libre-contre-licencie-la-bataille-economique
Smyrnaios Nikos, 2016, « L’effet GAFAM : stratégies et logiques de l’oligopole de l’internet »,. Communication & langages, vol. , n° 188, p. 61‑83.
Archambault Jean-Pierre, 2011, « La neutralité du Net »,. EPI. Adresse : http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1106e.htm
Bey Hakim, 1997, TAZ : zone autonome temporaire, Paris, Éditions de l’Éclat.
Boltanski Luc et Chiapello Ève, 2011, Le nouvel esprit du capitalisme, Paris, Gallimard.
Broca Sébastien, 2013, Utopie du logiciel libre: du bricolage informatique à la réinvention sociale, Neuvy-en-Champagne, Éd. le Passager clandestin.
Castells Manuel, 2002, La Galaxie Internet, Fayard.
Le Crosnier Hervé, 2008, « A l’ère de l’« informatique en nuages » »,. Le monde diplomatique. Adresse : http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/LE_CROSNIER/16174
Guide d’auto-défense numérique (tome1: Hors connexions et Tome 2: en ligne https://guide.boum.org/

 

Flattr this!