Diffuser sa veille avec les outils de curation comme scoop.it et paper.li

Super diaporama de l‘URFIST de Rennes complet et bien structuré que l’on doit à Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres. Tout y est, des origines étymologiques à l’utilisation pratique de deux services de références. Pour rappel rapide, la curation est ici entendu comme l’art de valoriser, d’extraire des sources des éléments pertinents pour constituer une veille autour d’un thème. Une dimension essentielle de la gestion de connaissances pour constituer un état de l’art et suivre les évolutions d’un domaine.

Aller le diapo et quelques commentaires ensuite :

Comme indiqué de manière préliminaire, ce diaporama nous offre un tour d’horizon très complet en 65 diapos. Bien sûr il ne s’agit là que d’un slide et il appartient à celui qui le consulte, en l’absence de commentaires, de s’en servir comme une colonne vertébrale, un déroulé pour situer idées et concepts. N’empêche que celui-ci est remarquablement sourcé (comme quoi le coordonnier n’est pas toujours le plus mal chaussé) et il est assez explicite pour que quelqu’un ayant quelques notions de départ puisse l’exploiter dans sa réflexion personnelle ou s’appuyer dessus pour illustrer son propre propos.

Pour ma part cette source est une mine pour orienter mon exploration de ce type d’outils d’organisation et présentation de connaissance. En effet depuis quelques temps, j’essaye paper.li pour deux raisons majeures (en dehors du plaisir du test):

  • Gérer un panorama de l’activité quotidienne de mes comptes de microblogging : je ne trouve pas le temps de les brancher en permanence, et donc occasionnellement j’ai un retour sur une période à défaut de suivre dans l’instant.
  • Avoir un outil de compilation de certaines sources pour animer mes commentaires d’actualités dans le cadre de mes enseignements ou dans le cadre de ma veille perso.
Je n’ai pas testé scoop.it, mais pour ce qui est de paper.li, je trouve l’idée intéressante même si aujourd’hui il me manque (car elle est en cours de remise à jour) une fonctionnalité cruciale : l’accès à la mémoire de mes éditions, les archives de mes journaux paper.li.

Les différents types de stratégies de curation ainsi que la comparaison des outils et la démarche de recul présentés ici par Marie-Laure et Alexandre me semble fournir des pistes essentielles pour affiner une utilisation intelligente et pertinente de ces outils de veille.

Une question très importantes est posée à l’intérieur du document : le respect du droit d’auteur et d’édition? En effet, toutes les sources visibles sur Internet ne sont pas pour autant libre de droit d’exploitation et de citation. La curation ne permet pas à ce jour de traiter automatiquement les contrats ou licences d’utilisation et rediffusion et donc on se retrouve face à de potentiels risques juridiques (typiquement, ceux que l’on trouve déjà avec les revues de presse). Personnellement, je regrette une fois de plus, que par défaut la publication dans l’espace public que constitue Internet ne soit pas libérée de contraintes de rediffusion, car il me semble que derrière nous allons entretenir et intensifier une bureaucratisation de la circulation de l’information qui ne fera qu’alourdir et au final stériliser la diffusion. On m’opposera que c’est un risque pour l’économie de l’édition auquel je répondrai que ma proposition ne s’oppose en rien à une diffusion sur des réseaux non publics. Donc si on veut une diffusion privative et contrôlée, on assume un réseau privé. Internet ne doit pas devenir le minitel 2.0 ou la mine d’or des juristes, il doit rester un réseau de diffusion et de partage d’informations.

 

En revanche, shame on me, je n’ai pas pris le temps de voir s’il y avait des solutions opensource pouvant être installées sur son propre serveur, donc n’hésitez pas à y aller de vos commentaires ou messages si vous avez des pistes dont je me ferai volontiers l’écho et probablement le testeur.

Quelques liens complémentaires :

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Document numérique, Formation, Logiciels Libres, Médias, Médiologie (Sciences de l'information et de la communication), Recherche, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Diffuser sa veille avec les outils de curation comme scoop.it et paper.li

  1. Ping : Diffuser sa veille avec les outils de curation ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *