Financement participatif d’un projet Framasoft : MyPad

Campagne MyPad sur UluleFramasoft vient de lancer une campagne de finacement participatif pour soutenir le développement d’une amélioration des framapads permettant à leurs utilisateurs dans personnaliser l’accès et le fonctionnement. Un outil de rève pour écrire à distance un texte à plusieurs mains au sein d’un petit groupe de personnes.

Pour aller soutenir directement le projet : http://fr.ulule.com/etherpad-framapad/
Mais si vous n’êtes pas familier avec l’écriture collaborative et que vous souhaitez en savoir un peu plus sur à quoi ça sert, je vous invite à lire la suite de ce billet.

Etherpad est un éditeur de texte en ligne qui permet à 16 personnes d’écrire simultanément.
L’outil contient des fonctions de mise en page minimum, car l’utilisation principale réside d’abord dans la prise de notes collaboratives.
C’est un outil que j’apprécie de plus en plus dans des situations différentes :

  • en situation pédagogique, j’essaye en général de mettre des éléments du cours dans la page pour baliser la prise de notes de la séance. Mon retour d’expérience est pour l’instant assez inégale et dépend beaucoup de la dynamique des groupes. Typiquement en amphi, les étudiants l’utilisent assez peu. En cours « classique » pas en salle informatique, ça fonctionne lorsque nous organisons une prise de notes tournantes (à chaque séance on change de greffiers mais en essayant d’en mettre au minimum 3. Intéressant aussi pendant les exposés où je m’intègre au groupe de greffiers (au moins un prof qui profite pas des exposés pour faire son courriel du fond de la classe…)
  • en réunion : efficacité redoutable : 2 à 3 personnes qui ont leur machine connecté et la prise de note est deux fois redoutable, car on se complète les uns les autres et en fin de réunion en pratiquement le compte rendu. Effet de bord (foucaldien): On met la pression à ceux qui ont un ordi et qui ne participent pas à la prise de notes (z’êtes avec qui pendant qu’on parle ensemble???)
  • en groupe de travail,  assez proche du wiki, l’outil permet de mutualiser ou capitaliser certaines réflexions et avancées dans un document commun et très souple pour pouvoir réorganiser les avancées et les retours.

Du point de vue de l’écriture, le système propose des fonctionnalités intéressantes:

  • la coloration des contributions : chacun à sa couleur, ainsi on voit qui écrit quoi
  • un mini-chat, pour se raconter des blagues en douce ou pour se refiler la main pendant la prise de notes
  • une sauvegarde des versions permettant de revenir ou revoir les versions antérieures.

Le plus de MyPad

Les gros intérêts du projet de Framasoft pour développer le plugin de MyPad sont de faciliter la personnalisation des pads notamment en gérant des comptes utilisateurs qui pourront s’associer dans des groupes pour lesquels ils pourront définir le degré d’ouverture des pads. Imaginons par exemple que je puisse proposer ainsi un pad à mes étudiants comme rédacteurs et dont les membres extérieurs du groupe pourraient être observateurs lecteurs. Utile aussi pour lister les différents pads auxquels on participe sur le serveur. Si on est un adepte de cette pratique, il devient vite confortable d’avoir des outils pour gérer ses petits et ceux qu’on élève en partenariat.

Allez pour rappel si vous voulez contribuer:
http://fr.ulule.com/etherpad-framapad/

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Actualités commentées, Document numérique, Formation, Logiciels Libres, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *