Heloise : Connaître la politique de libre accès des éditeurs scientifiques

HeloiseCamarades auteurs et contributeurs scientifiques, une bonne nouvelle pour celles et ceux qui veulent savoir s’ils vont pouvoir garder la main sur la diffusion de leur production scientifique sans se demander s’il va falloir se battre avec l’éditeur de la revue et son service juridique. Héloise est là pour ça. Elle liste par revue ou par éditeur les politiques de libre accès aux contenus édités par les revues. (version révisée et complétée avec les réponses du service qui seront en gras dans la suite de ce billet).

Le principe est relativement simple : les éditeurs de publication scientifiques se créent un compte sur le site et ils déclarent leur politique de libre accès selon le statut du contenu dans la chaîne de validation de la publication et selon la destination de sa consultation ou réutilisation.

Ce qui donne un tableau à double entrées avec d’un côté les types de supports en trois niveaux (Archives ouvertes, Site personnel, Intranet) et de l’autre le workflow (soumis, validé, éditeur).

C’est intéressant et le fruit d’un travail de réflexion et de consultation de part et d’autre. Toutefois, en l’absence actuelle sur le site de définition plus précise sur la terminologie employée et les droits d’uilisation correspondant je me pose quelques petites questions :

Communication&Langages vue par Héloise

Communication&Langages vue par Héloise

  • Archives ouvertes signifie-t-il que tout site proposant l’accès à des contenus libres de consultation est une archive ouverte? Héloise : un « réservoir de données », où sont par exemple archivées des publications scientifiques. Ce serveur est accessible librement et gratuitement sur internet et interopérable avec d’autres serveurs grâce au protocole OAI-PMH.
  • Site personnel : est-ce celui de l’auteur ou n’importe quel site personnel? Héloise : Dans notre cas, il s’agit du site personnel du ou des auteurs.
  • Intranet : est-ce que celà signifie que l’usage est accepté pour une communauté réduite sans définition de critère autre que “pas tout public”?  Héloise : Ici il s’agit de l’intranet des organismes ou entreprises dont dépendent les auteurs.
  • Soumis, validé? On peut diffuser son contenu avant diffusion?
  • Version éditeur? cas pratique ça veut dire par exemple que lorsque je publie dans communication&langage ou il y a un “embargo” de trois ans sur la version éditeur, je peux diffusé la version validée sur mon site perso dès que je veux mais ne dire que cette version est celle publiée que 3 ans après ou est-ce que ça ne concernerait que les copies des pages réalisées à partir d’un support de l’éditeur?
  • Héloise : 
    • Soumis : il s’agit de l’article soumis à une revue avec la mise en page de l’auteur. Pour l’état validé, il s’agit de l’article après les corrections demandées par la revue dans la mise en page de l’auteur. Dans ces 2 cas, la référence de la publication est associée et attendue dans les données accompagnant l’article.
    • Version Editeur : Il s’agit de l’article dans sa forme publié définitive.
    • Dans le cas de “communication&langage” vous pouvez mettre à disposition une version auteur avant et après correction sur les 3 supports (Archives ouvertes, site personnel et Intranet) dès que l’article est publié en y associant les références de publication. Puis, vous pourrez diffuser l’article dans la version mise en page par l’éditeur trois ans après sa publication).

Des questions que je vais m’empresser d’envoyer à Héloise pour avoir quelques éclaircissements et en faire ici (c’est fait :)) le retour en attendant une page de documentation plus fournie sur le site lui-même.

En tout cas tous mes encouragements pour ce projet dont j’espère qu’il sera rapidement enrichi par les éditeurs même si manifestement, en tant qu’auteur, nous devons rester attentif aux conditions de valorisation de nos publications. Personnellement, bénéficiant encore un peu du statut d’enseignant chercheur du service public, je considère qu’autant que possible mes productions s’inscrivent dans le cadre d’un bien commun et ce d’autant plus que généralement nous ne nous enrichissons pas avec des publications (si par hasard il est prévu quelques euros…), donc il me paraît logique qu’à défaut d’accéder au pouvoir économique de notre production, nous gardions notre pouvoir de publication (qui dit bien ce qu’il dit : rendre public).

Héloise est un site ressource en ligne développé par le CCSD (Centre pour la communication scientifique directe – dépendant du CNRS)  en relation conventionnelle avec le SNE(Syndicat national de l’édition) et la FNPS (fédération nationale de la presse spécialisée). Le site propose aussi des outils pour récupérer les données qu’il produit (pour les spécialistes : il permet du moissonnage OAI et propose une API).

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Contextes, Document numérique, Recherche, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Heloise : Connaître la politique de libre accès des éditeurs scientifiques

  1. Ping : Héloise : Précisions sur les critères de distinctions des politiques éditoriales | Vincent Mabillot, expressions libres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *