Commentaire de Ceci est une Révolution : ce que l’Open Source a changé

source : L’article de La Tribune.fr

See on Scoop.itCultures numériques

À l’occasion de l’ouverture de lOpen World Forum, les 11, 12 et 13 octobre prochains à Paris, Patrice Bertrand, sur La Tribune,revient sur les apports de l’Open Source et du logiciel libre.

Le panorama est intéressant et les commentaires ré-interrogent la différence entre open source et logiciel libre. Mis j’aimerai revenir sur un concept utilisé à mon sens à tort dans l’article, celui de « destruction créative ».

Le concept est référé à l’économiste Joseph Schumpeter qui l’utilise pour expliquer comment dans une période de crise, l’innovation se remet en marche car la situation « mortifère » autorise à remettre en cause les modèles.  Patrice Bertrand utilise ce concept pour écrire que les logiciels libres et open source ont considérablement concurrencer des logiciels coûteux. Le logiciel libre aurait alors fait disparaître les acteurs non-compétitifs.

Il y a je pense une double erreur dans l’utilisation de ce concept:

La première est que l’économie du logiciel n’était pas particulièrement en crise à la naissance du logiciel libre dans les années 90 et la seconde, le logiciel libre n’a pas détruit les acteurs non-compétitifs du marché, ils étaient souvent morts avant que les solutions libres de leur domaine soient matures.

En fait, le système concurrenciel, plus dans l’univers de l’informatique que dans d’autres peut-être ne souffre pas la concurrence longtemps. Seul les gros acteurs peuvent jouer sur les prix et tenir en rognant leur marges pour asphyxier les concurrents et ensuite rendre le modèle rentable en occupant une position de quasi-monopole.

C’est l’histoire des suites bureautique (exit wordperfect et compagnie), pour l’infographie (où sont corel draw, fireworks…), les navigateurs web (Netscape qui était propriétaire pilé par Internet Explorer) et ne parlons pas des OS… L’informatique propriétaire tend économique vers le monopolisme.

C’est une fois la situation devenue monopolistique que les solutions libres apparaissent comme les seules alternatives concurrentes, parfois sur les cendres de solutions propriétaires « poulidorienne »  libérées (ainsi retrouve-t-on les racines d’OpenOffice/LibreOffice, de Mozilla Firefox, de Blender… ). Ce phénomène ce produit ou  être en maturation dans l’univers de la vidéo ou encore de l’architecture et de nombreux autres domaines.

Donc le libre n’est pas un facteur destructeur, mais plutôt reconstructeur d’opportunité de choix.

Je pense que j’aurai l’occasion de revenir sur le fait que ce processus est inhérent et conséquent à la survie de l’idéalisme (gnangnan) libéral.
See on www.latribune.fr

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Actualités commentées, Logiciels Libres, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Commentaire de Ceci est une Révolution : ce que l’Open Source a changé

  1. Arnaud dit :

    Je vois bien la différence entre le gratuit et le logiciel fourni avec ses sources… Mais quelle différence faites vous entre libre et open source?

    • C’est généralement une nuance, mais l’open source est souvent rattaché à l’OSI (Open Source Initiative) qui essaye d’éviter le problème d’interprétation du terme « free » qui veut dire libre mais aussi gratuit. OSI est plus orientée vers les acteurs « économiques » et fait prévaloir ainsi que l’open source à un coût qui peut être associé au logiciel (sous forme de prestations ou d’achat du logiciel. Open Source garantit moins de « libertés » que le logiciel libre libre au sens entendu par la free software foundation. Elle garantit cependant l’accès au code source même si celui-ci peut par exemple rester sous copyright. L’open source est une approche pragmatique pour développeur (selon ses promoteurs), le logiciel libre est un mouvement philosophique (pour les autres).
      Si je devais troller sur mon propre site je dirais que le terme d’Open Source est un terme rassurant pour les industriels du logiciels (plutôt capitalistes) tandis que le logiciel libre est un terme pour militant gauchisant…

  2. Ping : Commentaire de Ceci est une Révolution : ce que l'Open Source a ... | Logiciels libres | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *