Le gouvernement socialiste et ses députés arriveront-ils à sauver Microsoft et leurs copains?

Non à la marchandisationCe soir le parti Socialiste va avoir l’occasion de nous démontrer s’il est au service de la population ou des intérêts des multinationales. Lors de la présentation de la loi sur le numérique, plusieurs amendements, reprenant les propositions les plus populaires de la consultation publique sur l’élaboration du texte seront présentés. Face à la demande d’une priorité des logiciels ouverts et libres dans les services publics, ce qui permet de garantir une approche citoyenne du numérique, les députés socialistes souhaitent proposer un « encouragement à l’utilisation des logiciels libres ». Autant dire que cet assouplissement correspond à « pisser dans un violon » et préserver le lobbyismes des grandes multinationales du numérique, et en particulier Microsoft.

Les connivences de plus en plus curieuses entre le gouvernement et cette société sont d’autant plus inquiétante que la société de Redmond est en perte de vitesse. Il est quand même dommage de mettre en péril notre citoyenneté numérique pour la remettre dans les mains d’un modèle économique en crise, et qui parions-le, pour sauver sa peau, se devra de nous prendre en otage économico-technique.

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciels Libres, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le gouvernement socialiste et ses députés arriveront-ils à sauver Microsoft et leurs copains?

  1. Ping : Le gouvernement socialiste et ses déput&...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *