L’iPad à l’école : usages, avantages et défis – Ludovia Magazine (commentaire)

L'Ipad ça marche, enfin ça fait marcher

Si je marche à 3km/h et que le bus roule à 30 km/h, mon ipad doit me faire gagner combien de temps pour arriver à la maison à la même heure vue qu’on me paye un ipad à la place des transports scolaires

LudoMag, le magazine descendant de Ludovia présente une étude sur l’Ipad à l’école au Canada. J’aurai souhaité réagir directement sur le site, mais impossible sans passer par farcebook.  Alors je me permets de le faire ici.

Cette étude est intéressante sur la méthode mais celle-ci ne permet pas de dépasser les sédiments d’une forme d’allégeance à la marque et au besoin de la valoriser qui mérite peut-être quelques remarques.

On regrettera quand même beaucoup dans cette étude qu’à aucun moment il n’est mis l’accent sur la soumission de l’éducation à l’intermédiation économique du constructeur de tablette citée. Il me semble que cette dépendance à une autorité privée est un point éthique qui mérite d’être soulevé, voire combattu au nom de la liberté de conscience et l’émancipation de la connaissance.
De plus lorsque les désavantages (appelés « défis » pour être positif) sont pointés, ils ne remettent pas en question la technologie mais les créateurs d’application et les utilisateurs. À titre d’exemples :

  • la difficulté de produire des textes longs… quand on ne peut jamais avoir une vision élargie du texte, ce n’est pas un problème d’acteur mais un problème technique
  • la distraction vaincue par « la responsabilisation »… fumeux quand on propose de récompenser avec des jeux ou d’aller faire un tour sur facebook c’est aussi produire une pédagogie du susucre et de la frustration. Bonjour l’injonction paradoxale : si tu fais bien tu auras le droit de faire mumuse mais c’est pas bien de faire mumuse, tu es responsable. Admettons par exemple qu’on mette sur le bureau des élèves un paquet de bonbons ouverts : tu pourras en prendre chaque fois que tu auras bien fait, sinon tu les regardes hein? tu te contentes de baver hein?

Plus sérieusement l’étude est bien faîte (en tous cas elle en présente les caractéristiques) mais il lui manque un sévère temps de recul sur les étapes d’appropriation. Elle cible un public qui est encore dans la période d’indulgence à l’innovation : on admet que ça ne marche pas en pensant que c’est l’innovation qui n’est pas au point alors qu’il faut aussi faire l’hypothèse que ça ne marchera jamais bien, que ça n’est pas adapté, que certaines utilisations ne seront jamais adoptées ou approriées.

De plus on est face à des situations où il n’y a pas de concurrence techno et d’usage: Il n’y a plus de manuel papier donc de toute façon on n’a plus le choix. Tu n’as beau pas aimer le chocolat, s’il n’y a que ça à manger tu t’y fais.

Cette étude prendra du sens lorsqu’elle sera renouvellée dans trois ou quatre ans.

C’est toute la difficulté de l’évaluation des technologies innovantes. Les premiers utilisateurs ne sont pas des bons cobayes. Ce sont des fans du hi-tech ou des gens qui sont indulgents au fait qu’ils sont en mode beta testeurs. Leurs enthousiasmes sont ceux d’un supporter de foot avec juste un peu plus de mots … des fois.

Je me répète, mais si au départ, j’avais la volonté de laisser ce commentaire sur le site de LudoMag… se connecter via facebook m’a conduit à annuler mon commentaire … Ce faisant, je comprends que la pédagogie via l’appstore ne soit qu’un problème secondaire non?

See on www.ludovia.com

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Actualités commentées, Formation, Médiologie (Sciences de l'information et de la communication), Recherche, Usages, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’iPad à l’école : usages, avantages et défis – Ludovia Magazine (commentaire)

  1. Il serait intéressant de laisser ce commentaire sur ludomag en effet, directement sur l’article en question, en bas de page il y a une partie commentaire et pas besoin de se connecter à facebook. merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *