Québec et Éducation : Hausse des frais d’inscription ou logiciel libre… ça vaut le coût

Vice le Québec Libre

Alors que le Québec est au prise avec une de ses plus grave crise estudiantine et peut-être sociale, les professionnels du logiciel libre au Québec rappelle que le même gouvernement qui veut imposer une hausse des frais d’inscription vient de d’acter la migration des postes informatiques de l’état, de la santé et de l’éducation vers windows 7.

Selon le Devoir, cette simple remise à jour va coûter pratiquement ce que les frais d’inscription vont rapporter sur la période de vie de cette environnement (on est dans les 900 millions de dollars sur 5 ans). Voilà en définitive à quoi servent les droits d’inscription à l’université, maintenir la rentabilité des industries monopolistiques américaine du secteur de l’informatique. Ce n’est bien sûr pas une fatalité et à tous les niveaux, nous pouvons choisir que les investissements dans le système éducatif servent à produire et partager des savoirs au lieu de servir une logique marchande anti-sociale. Car oui, travailler plus pour payer plus c’est vivre moins ensemble (love, love love…). Comment agir?

Bien sûr il y au niveau des décisions des institutions et des collectivités. Et là c’est le poids du citoyen qui est dans la balance (voir candidats.fr). Mais il y a chacun d’entre nous qui peut faire changer les choses sans quoi il doit se considérer comme complice de la séquestration de nos libertés numériques par les multinationales de l’informatique.

Chers utilisateurs,

si vous n’utilisez pas de macro de la mort, pourquoi avez-vous encore microsoft office? pour deux trois fonctions gadget? Une transition dans un powerpoint vaut-elle une aliénation? Pourquoi utilisez Photoshop quand votre objectif est d’enlever les yeux rouge d’une photo ou découper une sélection pour faire un photo-montage d’anniversaire? Si l’essentiel de votre informatique se résume, comme prêt de 80 à 90 % d’utilisateurs à utiliser un traitement de texte ou un tableur et un navigateur web, pourquoi acheter un ordinateur avec windows et une suite bureautique à acheter? Si vous aimez, passez à la maison j’ai un fouet pour vous donner encore un peu plus de plaisir (à peine je plaisante).

Chers enseignants (et collègues) et étudiants qui me racontez que vous avez besoin des dits programmes pour être formatés à la réalité du monde professionnel, vous êtes de bien mauvais sujets d’une pédagogie qui serait alors stupide et archaïque pour ne pas dire obsolète tous les deux ans. C’est à peu prêt aussi stupide que si on refusait d’apprendre à écrire aux enfants sous prétexte qu’ils n’ont pas de Mont Blanc entre les pattes. Et pourtant un Mont Blanc c’est plus facile à utiliser qu’une plume et un encrier… Mais on n’apprend pas mieux l’orthographe (je sais je suis bien placé pour parler d’orthographe!) la grammaire et du vocabulaire.  Pour apprendre l’infographie, la bureautique, l’informatique en général, on peut utiliser pour l’essentiel des logiciels libres et se garder éventuellement un espace de présentation des solutions propriétaires alternatives. Je n’ai jamais vu un moniteur d’auto-école passer un péage avec ses élèves… Y compris dans les formations poids-lourds… Pourtant tous les automobilistes, lorsqu’ils ont le permis savent eux aussi s’adapter et se glisser dans un bouchon péagier s’ils ont le bonheur de pouvoir partir en vacances!

La conversion est difficile? Arrêtez vos salades. Il y a dix ans la majorité d’entre vous ne savait pas se servir des programmes que j’ai cité. Vous avez mis combien de temps à savoir faire ce que vous savez? Il vous faudra trois fois moins de temps pour le faire ailleurs. Il est plus cognitivement complexe de passer de MS Office à Facebook que de Microsoft Office à Libre Office (la preuve j’arrive à me servir de Libre Office et pas de Farcebook…).

Il y a des centaines d’endroits où vos serez accueillis les bras ouverts et avec le sourire (sans vous demandez la couleur de votre carte de crédits)…

– Oui mais monsieur le logiciel libre c’est compliqué ) installer?

Beaucoup moins qu’un logiciel « piraté » par un cousin qui vérolera votre ordinateur à plus ou moins court terme…

– Oui mais je pourrai pas relire mes fichiers…

Si… c’est le contraire qui n’est pas possible…

L’informatique est un des lieux ou nous pouvons agir individuellement et collectivement rapidement. Pourquoi attendre? Pour quelle illusion de confort?

La conversion énergétique et agricole c’est autrement plus compliqué, mais l’informatique, c’est votre choix, votre volonté, votre liberté.

Allez pour conclure « facilement » : Vive le Québec Libre!

Quelques liens pour aller plus loin:

 

 

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Formation, Logiciels Libres, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Québec et Éducation : Hausse des frais d’inscription ou logiciel libre… ça vaut le coût

  1. Ping : Version plein écran sous-titrée en français pour The Story Of Stuff | Vincent Mabillot, expressions libres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *