Un an de vapotage, que du bonheur

Volutes de Stuart Anthony (stuant63 - Flickr)

Volutes de Stuart Anthony (stuant63 - Flickr)

Je dois dire que je suis assez fier sur ce coup là. Voilà un petit plus d’un an que j’ai reçu et adopté ma clope électronique. Et maintenant elle me colle au bec avec un plaisir certain.

Un an après petit bilan sous forme d’exercice à la noix qui fait triper les adeptes de la communication recette : 5 bonnes raisons de passer à la cigarette et 5 mauvaises raisons.

Les bonnes raisons de passer à la cigarette électronique

  1. C’est bon pour la santé : en vrai je joue peut-être toujours à la roulette russe, mais il est fort probable que ce soit avec des balles à blanc (alors qu’avec les cancerettes…)
  2. Plaisir des goûts renouvelés : Fini l’impression de se réveiller ou finir la soirée avec une bouche pâteuse et une langue jaune comme un fond de cendar mal rincé. Au début on tente le goût tabac et puis si on est curieux on s’en affranchi. Mon top? Un petit mélange maison réalisé à partir d’arôme de citron vendu chez un célèbre traiteur lyonnais. L’impression d’avoir un souffle de tarte citronnée qui s’évapore. Et puis le goût menthe (classique), amande, mandarine, réglisse… et puis des mélanges subtiles et savoureux…
  3. Vapoter partout : à la maison, dans un ascenseur, en voiture, dans le train, dans un bistrot, dans la salle d’embarquement, dans son bureau… Le clopeur boulimique que je pouvais être retrouve le droit à l’excès sans gêner son entourage.
  4. Stimuler la curiosité et la conversation publique : Forcément, ça intrigue encore un peu. Et donc régulièrement il y a des gens qui sont tellement intrigués (voir attirés) qu’ils ne peuvent plus résister à parler à cet inconnu qui produit des volutes insouciantes.
  5. Faire des économies : Même en s’éclatant à acheter plusieurs modèles de e-clopes, même en se faisant une palette de senteurs, en vapant comme une locomotive, l’économie est conséquente. Actuellement je dois en avoir pour moins de 5 euros par semaine de liquide (et je ne me prive pas du tout…)
Je vapote depuis 1 an et 9 jours

Quand le fric ne part plus en fumée

Les mauvaises raisons

  1. Ne plus s’ennuyer à parler gentiment aux filles qui espèrent se faire draguer en te demandant du feu… mais du coup, si c’est la fin du monde, plus de quoi allumer un feu (m’en moque je sais faire avec des bouts de bois ou des pierres).
  2. Déstabiliser les coincés et psycho-rigides de la table d’à côté au resto.
    Kris Kool au bar (Caza - 1970)

    Kris Kool au bar (Caza - 1970)

    Ces gens qui ne fumant pas se régalait de jouer les justiciers dans leur bon droit n’ont rien à dire… ils ne sentent rien, la loi interdit de fumer pas de faire de la vapeur… Alors retour à la case : contemplation d’un nuage personnel qui s’enroule et se déroule inconstant dans les raies de lumières. Pour reprendre et adapter une phrase du personnage Kris Kool du dessinateur Caza : « Je bois pour me donner une constance, je vape [fume] pour le mesurer ».

  3. Ne plus se dire qu’il y a de bonnes ou de mauvaises saisons : celle où on se caille sur le balcon, celle où maudit le vent les jours de pluie, celle où on doit penser à prendre une protection écran total… on reste dedans
  4. Ne plus contribuer à l’effort public pour aider les banques à gérer leur insouciance. Adieu augmentations scélérates de taxes sur le tabac qui servent à remplir les caisses plus qu’autre chose.
  5. Ne pas speeder comme un taré à 23h30 en se demandant où il y a un vendeur de clope. J’ai un litre de liquide de base devant me permettre de faire de la vapeur pendant près de deux ans pour 20 euros… Ok, faut que je trouve des prises usb ou électrique pour recharger les batteries, mais entre nous depuis mon clavier, ce sont des possibles à portée de main.

Il y a un peu plus d’un an lorsque j’ai fais ma commande, j’avais en tête un petit test de satisfaction potentiel : faire un rond de vapeur… réussi dans les 10 premières minutes. Adopté.

Une seule réserve en postant ce billet… lorsqu’il sera twitté et référencé, je vais sûrement me recevoir quelques kilos de spams de « commerçants » qui vendent de la cigarette électronique comme ils vendraient du viagra… Si d’aventures vous les croisiez, oubliez les. Ils relèvent de l’escroquerie et vous proposeront des mauvais produits qui risqueront plus de vous dégouter qu’autre chose. Laissez vous plutôt guider par les échanges et les discussions du forum http://www.forum-ecigarette.com. Le forum n’a pas de lien avec des entreprises commerciales mais les vendeurs de confiance y font l’objet de commentaires éclairés qui faciliterons le choix de celles et ceux qui veulent tenter l’expérience (pour qui fume un paquet par jour, l’expérience d’un ) trois mois coûte environ 10 jours de clopes).

Autres recommandations de lecture:

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Dadas, Récré, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un an de vapotage, que du bonheur

  1. Ping : Deuxième journée consécutive sans tabac : trop facile grâce… | Vincent Mabillot, expressions libres

  2. Ping : e-cigarette : comment invente-t-on un produit pour adulte pour mieux le taxer | Vincent Mabillot, expressions libres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *